Emotions & transferts

Tous les propriétaires de chiens sont attirés par une ou des races qui correspondent à leurs goûts et leurs attentes au moment de leur choix.  L’attirance pour les bouviers bernois, qui sont pour la plupart très « pots de colle », n’est pas sans incidence.
En effet le lien qui existe entre les humains et leurs compagnons à poils (et à plumes) qui partagent leur vie peut être comparé à celle des enfants et de leur parents. J’entends par là que les émotions que nous vivons sont captées pas ces « éponges » animales tout comme les enfants avec leurs parents.
On dit que les enfants de 0 à 5 ans n’ont pas de filtre et « absorbent » toutes nos émotions, réactions aussi bien bonnes que mauvaises malheureusement. Pour les animaux c’est la même chose, pas de filtre, et selon les races ou espèces plus proches ou moins proches de nous, l’impact sera le même.

Concernant les bernois qui sont particulièrement en empathie pour nous, nous devons donc être très vigilant.


On sait très bien les conséquences néfastes du stress sur la santé.
Les bernois étant très « émotifs » pour la plupart, nous nous devons de faire attention à ne pas véhiculer sans en avoir conscience nos propres peurs ou stress à nos chiens.

Une discussion très intéressante avec un ami ostéopathe énergéticien pour humain m’a conforté dans cette idée.
Chez l’humain, les émotions des parents qui ont plusieurs enfants, sont divisées par le nombre d’enfants a contrario d’une famille avec un unique enfant. L’impact est donc moindre par enfant car la charge émotionnelle est répartie.
Il en est de même pour les animaux, le chien unique d’une famille sera déjà dans un schéma non naturel car cette espèce est faite pour vivre plutôt en groupe de plusieurs congénères, mais en plus il sera « l’éponge » émotionnelle de ses maîtres et d’autant plus si le lien affectif est très prononcé. C’est le cas de nos bernois.

Le but n’est pas de prendre de la distance avec eux, nous les avons choisi pour ça, mais de comprendre que les maladies qu’ils développent auraient pu finalement nous affecter directement (peut être sous une autre forme), que peut être leur « mission » est d’être là pour nous (le fait de prendre ce genre de chien n’est pas anodin) et de ne pas oublier de les « remercier » régulièrement pour ça… ça vous paraît un peu « fou » mais faites un transfert encore une fois chez l’humain et l’enfant et vous verrez que les maux des familles se transmettent de génération en génération, sans pour cela être toujours en pleine conscience.

En conclusion de ce chapitre, si vous allez bien, votre chien ira bien…

Les énergies de toutes formes (animales, végétales, minérales et même celles venant du matériel) ont une puissance réèlle, et se transmettent d'un être à l'autre ou se puisent, il est donc important de repérer celles qui sont néfastes, à vous comme à vos compagnons canins (ou autres espèces), ou celles qui sont bénéfiques pour se ressourcer.

Les êtres vivants sont constitués de fluides qui si ils sont rompus pour une raison ou pour une autre fonctionnent moins bien ou même plus du tout. La naturopathie (la vraie) peut résoudre beaucoup de soucis de "connections" et même plus.

voici un lien, par exemple, qui explique un peu les différentes pratiques en naturopathie vétérinaire

http://www.naturopattes.eu/medecineenergetiquechienetchat.html